Le tryptophane : un acide aminé indispensable à l´équilibre physiologique et psychologique

Le tryptophane est un acide aminé essentiel, c´est-à-dire que le corps humain est incapable de le produire. Ainsi, c´est par le biais de l´alimentation que l´apport en tryptophane est réalisé. Substance facilement sujette à la pyrolyse, cet acide aminé permet la production d´une partie du nicotinamide. Néanmoins, l´efficacité du produit de synthèse du tryptophane n´a pas encore été prouvée par les scientifiques.

Les neurones ont besoin du tryptophane pour la synthèse de la sérotonine. Le manque de sérotonine entraîne, en effet, divers troubles tels que la boulimie ou au contraire l´anorexie. Les pathologies de dépendance (addiction à la drogue, alcoolisme, tabagisme) et même la tendance au suicide sont également dues au déficit en sérotonine. L´excès de tryptophane, au contraire, empêche sa synthèse dans l´organisme.

Les recherches et les conclusions faites sur le tryptophane

Le tryptophane a été isolé, pour la première fois en 1901, par Frederik Hopkins. Il a démontré qu´il est possible d´obtenir 4 à 8 g de tryptophane en procédant à l´hydrolyse de 600 grammes de caséine brute. Les recherches ont déterminé qu´en tant qu´acide aminé essentiel, le tryptophane a une influence primordiale sur diverses fonctions de l´organisme. L´acide aminé tryptophane est transformé par la flore intestinale en indican. Dans le cas d´une personne souffrante d´une constipation chronique, la dégradation du tryptophane en indican est source de déficit. En outre, une dose infra psychiatrique quotidienne de lithium favorise le passage du tryptophane dans le cerveau. En effet, le tryptophane, les vitamines B1, B3, B6, B9, C et zinc sont nécessaires à la synthèse de la sérotonine dans les neurones.

Par ailleurs, les études ont, montré qu´en tant qu´acide aminé essentiel, le tryptophane doit être apporté par l´alimentation. Les aliments qui contiennent du tryptophane sont la viande, le poisson, l'?uf, le riz complet, la pomme de terre et la noix de coco. Les légumes riches en tryptophane sont le chou, le chou-fleur, la betterave rouge, la carotte, l´épinard, le haricot vert et le brocoli. Toutefois, le tryptophane se décompose facilement à la cuisson. De ce fait, l´organisme ne peut recevoir que des doses infimes de cet acide aminé.

Le tryptophane est surtout utilisé comme soporifique. En effet, la sérotonine est un neurotransmetteur connu pour ses propriétés apaisantes. De plus, l´hormone mélatonine est connue pour ses propriétés qui favorisent le sommeil en condition d´obscurité ou de faible luminosité. Le tryptophane est également utilisé dans le traitement de l´épilepsie et des cas de dépression. Toutefois, suite à l´usage du tryptophane, de nombreuses personnes atteintes du syndrome d´eosinophilie - myalgie (SME) ont été recensées. Des études épidémiologiques ont déterminé que la cause du SME était liée aux impuretés lors de la fabrication du tryptophane. Par conséquent, de nombreux produits à base de tryptophane ont été interdits de vente dans de nombreux pays.

Le tryptophane en produit de synthèse

De par son caractère d´acide aminé essentiel, le tryptophane est un élément constitutif des protéines. De plus, il intervient également dans la production de certaines substances. Parmi celles-ci figure la sérotonine, synthétisée par l´intermédiaire de l´hydroxylase de tryptophane. La sérotonine, elle-même, donne la mélatonine par le biais de l´acéyltransférase et l´hydroxyindole. Le niacine ou acide nicotinique est obtenu à partir de la synthèse du tryptophane et par le biais de l´acide quinolinic et l´acide kynurenine. L´auxin est une substance qui ressemble à une hormone et qui est produite par les plantes et le tryptophane génère l´auxine sous certaines conditions.

La fabrication industrielle du tryptophane est similaire au procédé opéré par les plantes et les micro-organismes. En effet, ces derniers synthétisent le tryptophane à partir de l´anthranilate. Cet acide, condensé avec du phosphoribosylpyrophosphate, donne du pyrophosphate comme sous-produit. Ce dernier, après diverses transformations devient de l´indole (C8H7N). Celui-ci ajouté à l´acide aminé serine donne par catalyse le tryptophane. Ainsi, le tryptophane est obtenu par la fermentation de l´indole et de l´acide serine. Des bactéries génétiquement modifiées telles que le Bacillus subtilis, le Bacillus amyloliquefaciens, le Corynebacterium glutamicum ou l´E.coli participent également au processus de fermentation.